assertorique


assertorique

assertorique [ asɛrtɔrik ] adj.
• 1838; du rad. de assertion, d'apr. l'all. assertorisch
Philos. (Kant) Jugement assertorique, qui énonce une vérité de fait (et non une vérité nécessaire). ⇒ apodictique.

assertorique adjectif (allemand assertorisch) Se dit d'un jugement dans lequel l'affirmation ou la négation est vraie et non nécessaire. Se dit d'un jugement qui exprime une vérité de fait, par opposition au jugement apodictique.

⇒ASSERTORIQUE, ASSERTOIRE, adj.
PHILOS. [Dans la philos. kantienne] Jugement assertorique ou assertoire. Synon. de jugement assertif :
... quand on admettrait que nos jugements sont tous, nécessairement, au fond (...) problématiques, assertoriques, ou apodictiques (...) qu'est-ce que cela ferait à la méthode en elle-même?
PROUDHON, De la Création de l'ordre dans l'humanité, 1843, p. 168.
P. ext., LOG. [En parlant d'une proposition] Qui est une assertion simple, sans opérateur modal, c'est-à-dire sans idée de nécessité, d'impossibilité ou de possibilité.
Rem. Attesté ds ROB. Suppl. 1970.
PRONONC. ET ORTH. — 1. Forme phon. — Seule transcription ds LITTRÉ : asèr-toi-r' ou a-sèr-to-ri-k'. 2. Forme graph. — Le mot n'est pas attesté ds Ac. 1932; Lar. encyclop. et QUILLET 1965 admettent assertoire ou assertorique. 3. Hist. — Ac. Compl. 1842 donne uniquement assertorique; Ac. 1835 et 1878 n'enregistrent pas le mot; LITTRÉ et GUÉRIN 1892 admettent assertoire ou assertorique; Lar. 19e signale s.v. assertoire : ,,on dit aussi assertorique`` et consacre à assertorique une vedette de renvoi à assertoire.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. Assertorique 1838 philos. (Ac. Compl. 1842 avec renvoi à assertif [jugement assertif]); employé surtout dans le synt. jugement assertorique; 2. assertoire 1866 id., Lar. 19e.
Adaptation (à l'aide des suff. -oire et -oire + -ique) de l'all. assertorisch, mot forgé par Kant pour désigner les jugements qui peuvent être l'obj. d'une simple assertion à laquelle ne se joint aucune idée de nécessité. (KANT, Kritik der reinen Vernunft, éd. Reclam, p. 144 : Problematische Urteile sind solche, wo man das Bejahen oder Verneinen als möglich [beliebig] annimmt. Assertorische, da es als wirklich [wahr] betrachtet wird. Apodiktische, in denen man es als notwendig ansieht.)
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — FOULQ.-ST-JEAN 1962. — FRANCK 1875. — GOBLOT 1920. — LAL. 1968. — PIGUET 1960. — SPR. 1967.

assertorique [asɛʀtɔʀik] adj.
ÉTYM. 1838; assertoire (dér. de assertion), 1866; all. assertorisch (mot forgé par Kant).
Philos. || Jugement assertorique (Kant), qui énonce une vérité de fait (et non une vérité nécessaire). Apodictique. Syn. : jugement assertif.
Log. Se dit d'une proposition qui n'est qu'une assertion simple, qui ne comporte pas d'opérateur modal.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • assertorique — assertoire ou assertorique (a sèr toi r ou a sèr to ri k ) adj. Terme de philosophie. Mot de la philosophie de Kant, désignant les jugements qui peuvent être l objet d une simple assertion, à laquelle ne se joint aucune idée de nécessité.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Assertorique — Du latin assertio, action d affirmer Une assertion est une proposition affirmative ou négative donnée comme vraie. Elle est vraie en fait et non par nécessité par opposition à apodictique. Exemple Napoléon est mort à Sainte Hélène , cette phrase… …   Wikipédia en Français

  • Assertorique —    см. Ассерторический …   Философский словарь Спонвиля

  • assertoire — ⇒ASSERTORIQUE, ASSERTOIRE, adj. PHILOS. [Dans la philos. kantienne] Jugement assertorique ou assertoire. Synon. de jugement assertif : • ... quand on admettrait que nos jugements sont tous, nécessairement, au fond (...) problématiques,… …   Encyclopédie Universelle

  • apodictique — [ apɔdiktik ] adj. • 1598; lat. d o. gr. apodicticus ♦ Log. Qui a une évidence de droit et non pas seulement de fait. ⇒ nécessaire; et aussi assertorique. ● apodictique adjectif (latin apodicticus, du grec apodeiktikos, démonstratif, évident) Se… …   Encyclopédie Universelle

  • Apodictique — Est apodictique, du grec αποδεικτικος (qui démontre, qui prouve), ce qui présente un caractère d universalité et de nécessité absolue. Une proposition apodictique est nécessairement vraie, où que vous soyez. Signification opposée Dans le cadre de …   Wikipédia en Français

  • Imperatif (morale) — Impératif (morale) Pour les articles homonymes, voir Impératif. En philosophie morale, on entend par impératif une proposition ayant la forme d un commandement (et notamment d un commandement de la raison). Le terme est aussi utilisé en religion …   Wikipédia en Français

  • Imperatif categorique — Impératif catégorique L impératif catégorique est un concept de la philosophie morale d Emmanuel Kant. Énoncé pour la première fois en 1785 dans Fondation de la métaphysique des mœurs, il sera ensuite repris dans d autres ouvrages d éthique de l… …   Wikipédia en Français

  • Impératif (morale) — Pour les articles homonymes, voir Impératif. En philosophie morale, on entend par impératif une proposition ayant la forme d un commandement (et notamment d un commandement de la raison). Le terme est aussi utilisé en religion, en outre avec… …   Wikipédia en Français

  • Impératif Catégorique — L impératif catégorique est un concept de la philosophie morale d Emmanuel Kant. Énoncé pour la première fois en 1785 dans Fondation de la métaphysique des mœurs, il sera ensuite repris dans d autres ouvrages d éthique de l auteur. Maintes fois… …   Wikipédia en Français